A propos de GALILÉE

Textes transmis par Ulianov (VR) 17 mai 2003.

 

"Afin de ne pas tomber dans un schéma trop réducteur, l'ardeur de Galilée mise dans la diffusion des idées coperniciennes ne doit pas être confondue avec un anticléricalisme dont le savant n'a jamais fait preuve, les relations de Galilée étaient nombreuses dans l'Eglise. "

http://perso.wanadoo.fr/jocelyn.bezecourt/galilee.html

 

"... le nouveau pape le convoque pour lui signifier que, en dépit de l'admiration qu'il lui porte, et compte tenu du fait que les hérétiques sont pour la plupart des partisans de Copernic, la tolérance de l'Église a des limites. Galilée négocie alors la possibilité de publier son Dialogue, où doivent être exposées en toute objectivité les deux thèses en présence. L'ouvrage paraît en 1632. Mais on fait remarquer au pape que ses recommandations n'ont pas été observées: dans le Dialogue, le beau rôle est donné à Salviati-Galilée, alors que Simplicio, l'aristotélicien, est souvent tourné en ridicule. Le pape se voit contraint d'instruire le procès de Galilée. Néanmoins, grâce aux nombreux appuis dont il dispose, celui-ci sera «seulement» condamné à signer une rétractation, puis assigné à résidence à Arcetri, village des alentours de Florence."

http://fr.encyclopedia.yahoo.com/articles/kh/kh_570_p1.html

 

1616-33 procès de Galilée Galileo Galilei dit (1564-1642) qui s'était rallié au système de Copernic plaçant le Soleil au centre de l'univers connu, mais voulant le prouver par les marées. 1610 sous Paul V, il expose la thèse galiléenne sur la rotation de la Terre et la fixité du Soleil. 1613-21-12 écrit au père Castelli. 1615-5-2 le père Lorini le dénonce au cardinal, préfet de la congrégation de la Foi. Le père Caccini le dénonce ensuite. 1616-26-2 1re condamnation. 1623 sous Grégoire XV, reprend sa thèse. 1624 sous Urbain VIII, le pape lui accorde 6 audiences. 1632 publie " le Dialogue " (imprimatur de Florence et de Rome). -23-9 il est appelé à comparaître devant la commission du St-Office courant octobre. 1633-21-6 il se refuse à avouer qu'il a soutenu la thèse copernicienne. -22-6 abjure, est condamné à la prison ordinaire (obligé de se rétracter et d'affirmer que le Soleil tourne autour de la Terre). -1-12 s'installe près de Florence. 1638 publication à Leyde des " Dialogues des sciences nouvelles ", 4 ans avant sa mort. 1757 " http://www.quid.fr/WEB/RELIGIONS/Q013540.HTM

 

"Contrairement aux affirmations de nombreux manuels, même récents, d'histoire des sciences, Galilée n'a pas inventé le télescope. Ni le microscope. Ni le thermomètre. Ni l'horloge à balancier. Il n'a pas découvert la loi de l'inertie ; ni le parallélogramme de forces ou de mouvement ; ni les taches du soleil. Il n'a apporté aucune contribution à l'astronomie théorique ; il n'a pas laissé tomber de poids du haut de la Tour de Pise ; et il n'a pas démontré la vérité du système de Copernic. Il n'a pas été torturé par l'Inquisition, il n'a point langui dans ses cachots, il n'a pas dit eppur si muove [et pourtant elle tourne] ; il n'a pas été un martyr de la Science. Ce qu'il fit, ce fut de fonder la dynamique, et cela suffit à le mettre au rang des hommes qui façonnèrent notre destin. "

(Arthur Koestler, "Les Somnambules", ed. Calmann-Lévy - Le Livre de Poche 1960, p. 416-417)

http://tradition.free.fr/citations/fsm.html