Cocorico 

 

MacGama 03-04-2003 :

La scène: un poulet au bord d'une route. Il la traverse.

La question: Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?

Les réponses:

RENÉ DESCARTES : Pour aller de l'autre côté.

PLATON : Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai.

ARISTOTE : C'est la nature du poulet de traverser les routes.

KARL MARX : C'était historiquement inévitable.

CAPITAINE JAMES T. KIRK : Pour aller là où aucun autre poulet n'était allé auparavant.

HIPPOCRATE : En raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.

MARTIN LUTHER KING JR. : J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.

MOISE : Et Dieu descendit du paradis et Il dit au poulet : " Tu dois traverser La route". Et le poulet traversa la route et Dieu vit que cela était bon.

RICHARD M. NIXON : Le poulet n'a pas traversé la route, je répète, le poulet n'a JAMAIS traversé la route.

NICOLAS MACHIAVEL : L'événement important c'est q que le poulet ait traversé la route. Qui se fiche de savoir pourquoi ? La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu'il soit.

SIGMUND FREUD : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet a traversé la route révèle votre fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.

BILL GATES : Nous venons justement de mettre au point le nouveau Poulet Office 2003", qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes, mais couvera aussi des oeufs, classera vos dossiers importants, etc...

BOUDDHA : Poser cette question renie votre propre nature de poulet.

GALILEE : Et pourtant, il traverse.

ERIC CANTONA : Le poulet, il est libre le poulet. Les routes, quand il veut il les traverse.

CHARLES DE GAULLE : Le poulet a peut-être traversé la route, mais il n'a pas encore traversé l'autoroute !

JACQUES CHIRAC : Parce que je n'ai pas encore dissous la route.

L'EGLISE DE SCIENTOLOGIE : La raison est en vous, mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 10 000 F par séance, plus la location d'un détecteur de mensonges, une analyse psychologique nous permettra de la découvrir.

BILL CLINTON : Je jure sur la constitution qu'il ne s'est rien passé entre ce poulet et moi.

EINSTEIN : Le fait que ce soit le poulet qui traverse la route ou que ce soit la route qui se meuve sous le poulet dépend uniquement de votre référentiel.

ZEN : Le poulet peut vainement traverser la route, seul le Maître connaît le bruit de son ombre derrière le mur.

JEAN-PIERRE RAFFARIN : Le poulet n'a pas encore traversé la route, mais le gouvernement y travaille.

JEAN ALESI : Je ne comprends pas, théoriquement, le poulet il avait le temps de passer.

NELSON MONTFORT : J'ai à côté de moi l'extraordinaire poulet qui a réussi le formidable exploit de traverser cette superbe route: " Why did you cross the road?" " Cot cot !" "Eh bien il dit qu'il est extrêmement fier d'avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C'était une traversée très dure, mais il s'est accroché, et..."

RICHARD VIRENQUE : C'était pas un lapin ?

ORANGINA ROUGE : PASKEEEEEEUUUUUHHHH KEN LE SURVIVANT : Peu importe, il ne le sait pas mais il est déjà mort.

JEAN-CLAUDE VANDAMME : Le poulet la road il la traverse parce qu'il sait qu'il la traverse, tu vois la route c'est sa vie et sa mort, la route c'est Dieu c'est tout le potentiel de sa vie, et moi Jean Claude Super Star quand je me couche dans Timecop quand le truck arrive, je pense à la poule et a Dieu et je fusionne avec tout le potentiel de la life de la road ! Et ça c'est beau !

FOREST GUMP : COURS POULET COURS !!!

STALINE : le poulet devra être fusillé sur-le-champ, ainsi que tous les témoins de la scène et 10 autres personnes prises au hasard, pour n'avoir pas empêché cet acte subversif

GEORGE W. BUSH : Le fait que le poulet ait pu traverser cette route en toute impunité malgré les résolutions de l'ONU représente un affront à la démocratie, à la liberté, à la justice. Ceci prouve indubitablement que nous aurions dû déjà bombarder cette route depuis longtemps. Dans le but d'assurer la paix dans cette région, et pour éviter que les valeurs que nous défendons ne soient une fois de plus bafouées par ce genre de terrorisme, le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique a décidé d'envoyer 17 porte-avions, 46 destroyers 154 croiseurs, appuyés au sol par 243.000 G.I. et dans les airs par 846 bombardiers, qui auront pour mission au nom de la liberté et de la démocratie, d'éliminer toute trace de vie dans les poulaillers à 5000 km à la ronde, puis de s'assurer par des tirs de missiles biens ciblés, que tout ce qui ressemble de près ou de loin à un poulailler soit réduit à un tas de cendres et ne puisse plus défier notre nation par son arrogance. Nous avons décidé qu'ensuite, ce pays sera généreusement pris en charge par notre gouvernement, qui rebâtira des poulaillers suivant les normes de sécurité en vigueur, avec à leur tête, un coq démocratiquement élu par l'ambassadeur des Etats Unis. En financement de ces reconstructions, nous nous contenterons du contrôle total de la production céréalière de la région pendant 30 ans, sachant que les habitants locaux bénéficieront d'un tarif préférentiel sur une partie de cette production, en échange de leur totale coopération. Dans ce nouveau pays de justice, de paix et de liberté, nous pouvons vous assurer que plus jamais un poulet ne tentera de traverser une route, pour la simple bonne raison, qu'il n'y aura plus de routes, et que les poulets n'auront plus de pattes. Que Dieu bénisse l'Amérique !

 

Henri de Fersan, 03-04-2003 :

On en avait trouvé d'autres avec Philippe Randa :

EDGAR P. JACOBS Attablés devant un whisky dans le fumoir de l'hôtel Louvois, le capitaine Blake et le professeur Mortimer virent surgir un poulet qui traversa la rue. Saisis de stupeur, Mortimer tira Blake par la manche: « Heavens! Le poulet! C'était Olrik déguisé!»

HENRI DE FERSAN (gendre) : Ce poulet d'origine gauloise fuit une horde de renards africains qui ont envahi son poulailler avec la complaisance du fermier gaulliste et du chien de garde socialiste. Je relate cette mésaventure et bien d'autres dans le soixante-dix-septième tome du Racisme anti-volaille.

LA BELLE-MÈRE D'HENRI DE FERSAN : Quel sans-gêne, ce poulet verser la rue en dehors des clous. De mon temps, on n'aurait jamais vu ça. Ces poulets modernes, ça ne vaut pas les poulets d'autrefois.

HENRY COSTON (fondateur d'X-files magazine) : Je ne suis pas dupe. Le nom de famille Poulet vient du polonais Puletsky. Un Puletsky fut gardien de la synagogue de la rue Brick et un autre Puletsky fut laveur de carreaux de la Loge de la rue Béole. Le complot est évident...

ANONYME : Fuyez, tout est découvert!

PHILIPPE RANDA (écrivain-épicier) : Halte à la censure ! Oui à la liberté des poulets européens de traverser où bon leur semble. N'oubliez pas d'acheter le prochain numéro hors-série de Dualpha ou les plus éminentes personnalités deviseront sur le thème «Doit-on donner l'autonomie aux poulets?»

JEAN MADIRAN (philosophe quotidien): Cet événement est plus ­important que la guerre du Golfe, la chute du Mur de Berlin, la crise du Front national ou le film de Luc Besson sur Jeanne d'Arc Charles Maurras disait à ce sujet, en accord avec Saint-Thomas la providence peut prendre les aspects les plus saugrenus sous la forme d'un volatile aspirant aux odyssées transversales...

LARUSSO (hurleuse du show-biz) : Qu'est-ce que tu me prends la tête avec ce poulet. J'vais te défoncer la gueule à coups de sac à main !

ROBERT FAURISSON (historien sceptique) : Nous n'avons aucune preuve de l'existence de ce poulet!

RABBI SHLOMO (sépharade) : Mais qué c'est cet poulet qu'el est sirement ine salop'rie d'ashkénaze?

CHARLIE-HEBDO (hebdo haineux) Merde, bite, prout, caca.

JEAN-PIERRE CHEVÈNEMENT (ministre démissionnaire) Monsieur le Premier ministre, la décision de votre gouvernement d'autoriser la traversée sans contrôle des routes par les poulets met en péril la forme républicaine des institutions. Je vous prie de recevoir ma démission, ne pouvant tolérer une telle dérive.

GUILLAUME FAYE (essayiste archéofuturiste) C'est alors que, contrairement à toute attitude rationnelle, le poulet traversa la rue sous les yeux du témoin horrifié. Les hypothèses sont multiples le poulet a pu tomber dans une faille le téléportant à l'autre bout de la rue. Il pouvait s'agir d'un androïde de combat venu de la planète Klingon. A moins que tout simplement que le poulet ne fut victime d'une possession par une entité supérieure... Le débat reste ouvert.

GENEVIÈVE TABQUIS (journaliste à RTL) Attendez-vous a savoir que de source autorisée, on s'autorise à dire qu'un poulet aurait traversé une route...

SANDERS (journaliste barbu): Ce matin, une invasion de 800.000 poulets serbolcheviques a été stoppée par trois combattants de la liberté kossovards, armés d'une rôtissoire. Pour les coco(ttes) c'est plutôt cuit...

MICHEL BLANZAT (journaliste du Libre Journal de la FRANCE Courtoise) Ce matin, un héroïque poulet serbe a échappé à une horde d'Albanais pouilleux financés par la Mafia et la CIA. Joyeuse bonne nuit.

EMMANUEL RATIER (archiviste à X-files magazine) : Le poulet s'appelle Victor. Il a été pondu le 6 décembre 1998 à 21h54 pa­r la poule Blanchette au poulailler de l'élevage Dugland et Fils à Trou-les-Chèvres. Il a traversé le 14 juin 2000 à 7h43 la route départementale D775 à hauteur du 9 de la rue De Gaulle qui s'était appelée route de Paris jusqu'à la décision du conseil municipal du 6 mars 1970 votée à l'unanimité moins la voix du conseiller Lefort (suivi de trois heures d'exposé)

STALINE (communiste moustachu) : Tout poulet surpris à traverser la route sera fusillé, la poule l'ayant pondu, le coq ayant couvert la poule et le propriétaire du poulailler seront déportés en Sibérie pour activité contre-révolutionnaire..

Joey STARR (humanoïde de banlieue) : Zarma. j'y nique sa race au poulet !

 

Mahoud, 03-04-2003 :

(proposition)

-SERGE DE BEKETCH (membre éminentissime de la société secrète VR, et accessoirement directeur du Libre Journal précité) : On va encore dire que j'exagère, et pourtant j'ai entendu dire  qu'une édition secrète de la Torah datant de 1753 ans avant JC aurait été cachée précisément de l'autre côté de la route. Sous ses apparences de poulet inoffensif, la volaille en question serait peut-être un objet téléguidé financé par le Bétar pour aller récupérer le manuscrit. D'autant qu'il semble que sur ce lieu, certaines personnes qui ne désirent pas être découvertes garderaient un troupeau secret de dinosaures non-vaccinés, qui ruineraient par leur seule existence les efforts des hystériques de l'évolution.

-PAUL LE HERISSON(membre semi-démissionnaire de ladite société secrète, suspecté de philosémitisme américanisé) : Un poulet, puis deux, puis trois, puis mille, passeront cette frontière si on n'y met pas bon ordre tout de suite. Fusillons-le donc, pour éviter que plus tard tout l'autre coté de la route soit métissé-poulet-du-sud.

-MACGAMA(dite Corsica, femme de Corse) : Allez, c'est la dernière fois que je m'exprime sur le sujet, ensuite j'irai me reposer loin de VR. Je commence à en avoir assez qu'on soupçonne systématiquement tous les poulets d'intégrisme systématique, même quand ils se contentent de traverser bêtement une route. Et puis franchement, si ça se trouve ce poulet était une poulette, et, pauvre poulette, elle s'échappait d'un poulailler versaillais où on n'arrêtait pas de lui demander pourquoi elle ne couvait pas plus de poussins par an. Avec l'oeil torve des vieilles poules rousses d'à côté...de quoi vous donner envie de passer chez les renards ! Allez j'vous laisse, j'en ai assez de ces vieilles querelles stériles.

-FB. Ce poulet n'est-il pas le véritable descendant de Coq XVII ? On lui refuse les tests ADN, la coquille de l'oeuf de sa tante N'ETAIT PAS LA VRAIE COQUILLE, mais celle d'une cane...Quand les analyses de coquilles seront réellement faites, j'admettrai  qu'on soutienne Coq

XX ou son lointain cousin Poulet-Egalité

-JJUIN. Un poulet courageux sur une route de France ! Le seul à mouiller ses plumes ! Voilà toute sa légitimité...Ce n'est pas le poulet espagnol qui ferait ça, tout occupé par les poules sévillanes comme il l'est...

-RICHARD. Et voilà ! Encore en train de pinailler sur des histoires de poulet pendant qu'on expose des peaux de canard vendéens tannés au musée de Nantes ! Rejoignez-nous à la sortie du musée au lieu de vous occuper de poulets !

R. ar canared, qui rigole sous son chêne

-LE SAINT. Voyez-vous, je pense que c'est surprenant. Un poulet comme une plume de route qui traverse le fleuve de notre Foi qui aujourd'hui ô mon âme ne va pas ici ou là.    Mais ce sera comme ici tant qu'on ne reconnaîtra pas la royauté sociale de NSJC en carême.

Le Saint, qui n'en pense pas moins en volaille ah mon Dieu on va encore dire que...bon, j'me comprends

-PAUL TURBIER. Pendant que nous pinaillons sur le sexe des Anges, le poulet traverse la route dans l'indifférence générale. Les royalistes bavardent, et lui s'approche de la rive opposée. Réveillons-nous avant qu'il ne soit trop tard, et arrêtons-le s'il en est encore temps !

-ANNE LYS. Je suis désolée de vous contredire(sauf Claude T. avec lequel je serais navrée d'être d'accord), mais selon un fond d'archives de la Bibliothèque Nationale, il semblerait que ce soit Clotaire et non Pépin le Bref qui ait fixé définitivement les règles de traversée des routes pour les poulets. Ce qui n'enlève rien à la pertinence des propos précédents, bien entendu.

-CLAUDE TIMMERMAN. Le poulet étant une volaille diurne de l'espèce gallis-poulis-coqis sous-espèce juventis rotis, il est absolument impossible qu'il ait tenté de traverser la route à cette heure où tous les membres de son espèce font la sieste. (Et s'il l'avait fait, tant mieux, cela aurait évité la surpopulation au sud de la route où les poulettes ne sont pas encore stérilisées).

Je sens que je vais encore agiter le poulailler...

-MICHEL SEGUY.  Une fois de plus vous accusez sans savoir ! Ce poulet n'est pas commandité par la F.:M.: Ce genre d'action pourrait à la rigueur venir du GO, mais en aucun cas de nos braves petites loges OU, JE LE REPETE, NOUS SOMMES BEAUCOUP PLUS CATHOLIQUES QUE BEAUCOUP

-ALAIN TEXIER. Pas de disputes en carême, voyons ! Michel ! Claude !

Tss Tss !

-UN ANONYME. Ce poulet ne serait-il pas de l'AR ?

-LE SCHTROUMPF du ROI. Il est là, frémissant de superbe impatience, loin des miasmes putrides d'un Sud qu'il a déjà quitté du fond de l'âme, il avance, la crête au vent, la plume de couleur improbable rabattue sur son bréchet d'un autre monde...Là, loin des poubelles de tri sélectif et des conférences de presse d'un BHL vieillissant, il darde un oeil d'aigle sur le bas côté, sans penser à la voiture qui peut-être l'attend...

 

Le saint, 03-04-2003 :

Je proteste énergiquement contre les insinuation de Mahoud et je me lave les mains de ces discussions macabres non conformes aux rituels occidentaux et orientaux d'abattage de poulet comme le démontre le lien qui suit : http://www.alliancefr.com/~kacher/abatt02.htm

De plus après expertise des inspecteurs de l'ONUP (Ordre Nouveau de l'Unification des Poulets), on a nettement repéré des trace de TNT au fond de l'impact de la bombe qui elle n'en comportait pas : ce poulet était donc bien un poulet kamikaze bouré d'explosif donc l'action était légitime pour le bonheur de l'humanité. Nous rappelons que les poulaillers fermés aux normes et avec le matériel que nous distribuons préservent les poulets de telles avanies !

 

Macgama, 03-04-2003 :

MAHOUD : Après cette tentative d'intrusion, en zone légitimiste, d'un poulet suspect, provenant de la zone d'ascendance régicide, examinons ses aptitudes. Appartient-il à la catégorie des poulets d'élevage en batterie (minimum de 5 oeufs par couvée exigé ;-)) ou à celle des poulets élevés en plein air et au grain biologique directement prélevé au bec de la mère à l'exclusion de toute farine d'origine animale ? Est-il contaminé à la dioxine polluante des écoles infâmes de la Déséducation Nationale Ripoublicaine Révolutionnaire du fait de l'irresponsabilité de mères inconscientes préférant se réunir pour boire le café, coudre des smocks et des petites robes ? Ou au contraire est-il entièrement pur du fait de son gavage dans le cercle préservé et protégé des basse-cours totalement libres et exclusivement catho-tradies ?

 

Claude Timmerman, 03-04-2003 :

Histoire d'en rajouter un peu:

PLONCARD D'ASSAC :« L'affaire est suspecte. La question n'est pas en effet de constater qu'un poulet a traversé la route et s'est fait écrasé, mais bien de comprendre les motivations profondes des commentateurs de ce fait . D'une part on doit considérer la symbolique: le coq est le symbole de la nation, concept éminemment maçonnique qui va à l'encontre de la conception étatique chrétienne fondée sur la monarchie. Dans la mouvance traditionaliste ou nous évoluons, il n'y aurait aucun inconvénient à voir les membres de notre intelligentsia se réjouir de voir ce coq futur exécuté : ce serait la preuve qu'ils se réjouissent à bon escient de ce présage! Or que constatons-nous? Les Beketch, Ratier, et autres, loin de se réjouir de cet état de chose, déplorent la mort de cet animal! C'est bien la preuve de leur appartenance maçonnique attachée aux symboles républicains que je dénonce dans "La Politique" depuis le début! Ensuite ce coquelet se dirigeait vers la gauche! Là il y a une fois de plus une dérive gnostique évidente à regretter la mort d'un animal sujet à de telles déviances!

LA MARY POPPINS : « Devant cet acte inqualifiable, nous nous devons de réagir pour la sauvegarde de notre patrimoine chrétien. La mort de ce poulet traduit la volonté de nos ennemis de nous atteindre par nos points les plus sensibles en détruisant nos symboles par la submersion islamique, black er beur. D'ailleurs, la voiture qui l'a écrasé n'était -elle pas noire? Tous au rassemblement samedi soir au châtelet pour manifester contre l'extension de la violence des beurs de banlieue aux blacks de la campagne! »