Comment écrire aux Princes

 

Préceptes et conseils du Schtroumpf à lunettes :

 

Pour l'adresse :

 

en Belgique "Palais Royal, 1000 Bruxelles" suffit. En France malheureusement cela doit être plus compliqué.

 

Pour la forme :

 

Guide pratique des questions de Protocole, de Cérémonial et de l'Etiquette, par Maurice Delmée (Directeur honoraire du Service du Protocole du Ministère des affaires Etrangères) Imprimerie Van Doorslaer (Belgique 1960):

Extraits:

 

Les Princes de sang royal : On leur donne le titre de "Monseigneur" ou de "Son Altesse Royale". Dans la conversation ou la correspondance on utilisera la troisième personne et "Monseigneur" et "Son Altesse Royale".

Les Princesses de sang royal : On leur donne le titre de "Son Altesse Royale" ou "Madame" qu'Elles soient mariées ou célibataires. Dans la conversation ou la correspondance on utilisera la troisième personne et "Son Altesse Royale" et "Madame".

Adresses : A son Altesse Royale le Prince (le prénom)

                A son Altesse Royale la Princesse (le prénom)

Formules de courtoisie : pour les Messieurs : J'ai l'honneur d'être, Monseigneur (Madame) de Votre Altesse Royale le très dévoué serviteur.

                                           pour les Dames : J'ai l'honneur d'être, Monseigneur (Madame) de Votre Altesse Royale la très dévouée.

L'enveloppe sera toujours rédigée comme suit : au Prince Ixe suivi de l'adresse.

 

 

C'est à utiliser si on ne veut pas passer pour un Schtoumpf !

 

Texte transmis par le lieutenant le 6-01-2001, le 8-03-2001 Jean-François Schmit (VR) apporta les précisions suivantes pour la Maison Royale de France :

 

Il est rappelé par Jacques Gandouin dans son guide du protocole qui fait référence depuis quelques dizaines d'années - disponible en livre de poche - que le chef de la Maison de France, prétendant au trône de France, est seulement désigné par "Monseigneur", sans mention du prédicat d'Altesse Royale. Ceci résulte d'une décision de Monseigneur le comte de Chambord lui-même.