Consécration solennelle de l'Irak à la Vierge Marie,

le vendredi 21 mars 2003 à Bagdad à 18 heures (heure locale)

 

 « Consécration solennelle de l'Irak à la Vierge Marie par tous les Patriarches et Evêques des différents Eglises chrétiennes d'Irak, en la Cathédrale chaldéenne Saint Joseph, devant la statue de la Vierge pèlerine « Reine de la Paix ».

Comme dans tous les moments difficiles de l'histoire, le peuple chrétien d'Irak se tourne vers la Vierge Marie pour implorer l'aide de Dieu, certain que la Mère de Dieu ne laisse jamais ses enfants sans secours.

C'est dans cet esprit que depuis quelques jours, les chrétiens de Bagdad se sont remis à prier, dans plusieurs Eglises de la ville, autour d'une statue de la Vierge qui a déjà été pèlerine dans tout le pays en 1998 et qui s'appelle "Notre-Dame de France, Reine de la Paix". Cette statue de la Reine de la Paix, qui a déjà rencontré de grandes foules très ferventes, au cours de ses pèlerinages du nord au centre du pays, en étant accueillie et priée par les chrétiens et de nombreux musulmans, reprend aujourd'hui son chemin à Bagdad, et de plus en plus de monde se rassemble autour d'elle.

Selon une idée de l'Evêque Latin de Bagdad, ce mouvement de prière autour de la Reine de la Paix va culminer dans la Consécration de l'Irak au Coeur Immaculé de Marie que l'ensemble des évêques des Eglises catholiques Chaldéenne, Latine, Syrienne, Arménienne, et des Eglises

Syriaque orthodoxe et Assyrienne vont prononcer le vendredi 21 mars prochain, à 18 heures (heure locale) dans la Cathédrale Chaldéenne Saint Joseph.

L'annonce de cet événement s'est faite dans toutes les églises de Bagdad le dimanche 16 mars et les prières se multiplient aujourd'hui, si bien qu'il devrait y avoir une grande foule à la célébration du 21 mars, même si la guerre commence. Ce mouvement, qui va mêler à la fois les chrétiens et de nombreux musulmans, a pour but de confier les événements à venir à la Providence de Dieu par la Vierge Marie et de tout lui offrir, visiblement et solennellement, pour que les choses se résolvent de la manière la moins douloureuse.

Personne ne sait comment la Vierge Marie répondra et agira pour protéger son peuple, mais ayons confiance en elle. Demandons lui, en Irak et dans le monde entier, d'intercéder et d'intervenir puissamment, à la suite de cette Consécration, pour le vrai bien de tous ses enfants, pour la plus grande gloire de Dieu.

La manifestation est organisée par le Patriarcat Chaldéen catholique (représentée par Mgr Shlemon Warduni et Mgr Emmanuel-Karim Delly) en la Cathédrale Saint Joseph, en plein centre de Bagdad.

 

Les autres Eglises qui se joignent à cette Consécration sont :

- L'Eglise Latine Catholique (représentée par Mgr Jean Benjamin Sleiman)

- L'Eglise Syrienne catholique (représentée par Mgr Athanase Matti Shaba Matoka)

- L'Eglise Arménienne catholique (représentée par Mgr Paul Coussa)

- L'Eglise Syriaque orthodoxe (représentée par Mgr Saverius Jamil Hawa)

- L'Eglise Assyrienne (représentée par Mgr Ghevargese Warda Daniel Sliwa)

 

La dernière semaine autour de la Vierge pèlerine dans Bagdad lundi 10 mars les chrétiens de Bagdad la statue de la Vierge a été accueillie en l'Eglise de Notre-Dame de la Délivrance par Mgr Matoka, Evêque syrien catholique. CNN a fait à 16h une interview du Diacre Noël Farman et de l'Evêque syrien.

Elle a été ensuite accueillie mardi 11 mars en la Cathédrale Saint Joseph par Mgr Sleiman, Evêque latin catholique,du mercredi 12 mars au vendredi 14 mars, ce sont les Soeurs chaldéennes de Marie Immaculée qui ont accueilli la statue en leur grande église de la Sainte Immaculée, en face de l'Ambassade d'Allemagne.

Le samedi 15 et le dimanche 16 mars, l'Eglise Arménienne catholique a ouvert sa plus grande église pour recevoir la statue et intensifier les prières, dimanche 16 mars. L"annonce de la Consécration du vendredi 21 mars s'est faite dans les plus grandes églises de Bagdad, donnant

rendez-vous à toute la population, la Vierge sera encore priée d'église en église, dans les jours qui suivent, par des foules qui sont de plus en plus nombreuses, et avec le soutien de tous les Evêques chrétiens de Bagdad qui ont tous accueilli très favorablement cette initiative.

SS Jean-Paul II, qui a appelé à prier et jeûner pour arrêter la guerre a été prévenu de cette action.»

 

 

Message transmis par Claude Timmerman, le 24 mars 2003 , qui ajoute :

"On ne peut pas dire que les medias se soient bousculés pour en parler!

Il faut dire que ce n'est pas facile pour des reporters américains d'expliquer que la busherie concerne une grosse minorité de chrétiens toutes églises confondues...

Et puis, il n'y a pas de protestants en Irak!"

 

Claude T.