La face cachée de Vexilla ? Petit manuel à l'usage des nouveaux impétrants :

 

Descriptions de Vexilla Regis

liste royaliste

tirées de messages d'accueil à l'usage des nouveaux impétrants qui ont franchi ou vont franchir les épreuves d'adoubement placées pour éviter les infiltrations par notre bienveillant mais attentif cerbère REMBARRE qui est aussi le Père, le Prévost et le Maître de cette liste, et les formalités anglophones de listbot

 

Table des matières

1) des infiltrations et de leur historique

2) de la paperasserie anglophone et listbotique

3) de la sécurité et du secret

4) de la nature des conjurés

5) des réunions en Vendée et de l'aspect des conjurés

 

 

 

1) Concernant les infiltrations : une grande révélation (c'est le schtroumpf à lunettes qui me l'a appris) est la suivante : en réalité Vexilla Regis est une déformation de Vexillarevitch (duplicité qui prouve la réalité bolchevique de cette liste) ,Vexilla étant, comme personne ne l'ignore, la très stalinienne épouse du camarade  Beria. (Si élogieusement loué dans le sûûblîîîme poème d'Aragon "GEPEOU").

Cette liste est au départ une création soviétique de détection des mal pensants. Comme toutes les entreprises communistes du petit père des peuples , ce fut un succès total (si, si, tout le monde l'admet, les autres sont en Sibérie), si total qu'il en fut un peu incontrôlable. Les fondateurs condamnés à professer des opinions non autorisées, pour ne pas se découvrir ; les naïfs honnêtes membres exprimant ces mêmes opinions, et une série d'infiltrés anti-royalistes qui ignoraient la nature réelle de la liste s'efforçant d'exprimer ces mêmes opinions pour ne pas être détectés, une certaine confusion s'ensuivit.

La chute du mur de Berlin ayant permis d'ouvrir certaines archives : il apparaît qu'en 1938,1 le camarade Staline décida de mettre bon ordre ; la quasi totalité des membres fut jugée et exécutée pour déviationnisme et trahison, dont les fondateurs qui avaient perdu le contrôle, les communistes, trotskistes et mencheviks mal informés infiltrés qui étaient fichés ; les vrais royalistes y survécurent mieux, car moins bien fichés et quand leur tour vint, tous les vrais staliniens étaient déjà fusillés ou en Sibérie septentrionale). L'un des survivants, Rembarre, créa l'actuelle Vexilla Regis sur les cendres de l'ancienne liste qu'il avait préservée des sans-culottes en l'enterrant dans une carrière de pierres de plochères pendant l'occupation, l'épuration et mai 68 .

C'est pour cette raison que la liste continua et que les opinions y exprimées ne furent pas reniées. Certains esprits chagrins feront observer qu'un doute subsiste, il y aurait parmi nous des révolutionnaires, des païens, des démocrates organiques, des francs macs, des officiers de l'IRA -on m'a signalé un prénom typique-, et même des buveurs de chocolat, ce qui témoigne d'un tiers-mondisme révoltant, pardon admirable (heu., vous voyez on ne sait plus bien où on en est).

 

2) De l'usage de l'Engliche pour accéder à la liste : comme avec la mort du camarade Staline, le petit père des populos (répétez après moi : vive le camarade Staline et le Gepeou ), les subsides de nos frères Soviétiques* (répétez...) se tarirent, il fallut bien pour survivre faire appel aux services de l'oncle Sam et Listbot fut la solution (répétez après moi Gode blesse America) ; rassurez-vous, avec la glorieuse victoire historique attendue de l'Heuu-Rhôt cela va certainement changer, on ne va pas contre l'essence de l'histoire.

Si l'usage de l'englishe, vous pose problème, procédez par pas successifs, apprenez d'abord l'Europanto (c'est plus facile), et ensuite l'euro-français (il doit remplacer l'englische d'ici peu), il y a eu des cours sur VR, vous les trouverez sur le site ci dessous avec d'autres textes.

 

3) NB : (IMPORTANT) Après avoir lu les deux paragraphes qui précèdent, veuillez procéder à leur destruction, et à leur oubli.

 ….

 

* tique : parasite vivant sur la peau des ruminants, du chien, parfois de l'homme, où il puise le sang.

 

Texte du Lieutenant du 26-04-2001.

 

 

4) VR est une cour des miracles cosmopolite (mais somme toutes fort homogène  :  tout le monde y pense ,  et bien plutôt que comme il faut), on y trouve des chevaliers, des jardiniers (surtout depuis peu), des webmestres, des druides,  des buveurs de cervoise, des traditionnalistes, des artilleurs, des orléanistes, des philosophes, des schtoumpfs, des artistes, des marchands de cannes, des légitimistes, des juristes, des connétables, des journalistes, des sculpteurs sur pierre de plochères,  des buveurs de chocolat, des gallinacés, des rats (de sacristie, de bibliothèque, des champs et des villes), des samizdatniks et des loups, et même des bussetistes et bien d'autres nationaux et indigènes, mais je n'ai souvenance d'y avoir vu de berger, sauf bien sûr Rembarre qui est notre berger à tous.

 

Texte du Lieutenant du 24-04-2001.

Ce descriptif a été complété le 1er avril 2004 par Jean Michel Lehaire :

… des francs-maçons, des moins francs, des mangeurs de cochon qui jouent à saute-mouton, des faiseurs de soupes qui arrivent toujours à bon porc et quelques rares spécimens qui crachent dedans, des cathos, des protests, des monteurs électriciens survoltés contre le coran alternatif, des monanarchiques, des déchenillés d'une panzerdivizion, des déboulonnés de la place rouge, des arpenteurs de la place Blanche, des souris vertes, des anciens rameurs de la grande bleue, des suceurs de glace en froid avec les bouilleurs de crus, des mousquetaires qui ont troqué leur mousquet pour deux kalachnikov, et quelques chevaliers rêvant d'une nouvelle croisade contre les sarrazinzins…

 

5) Photo prise lors de la dernière réunion organisée par Richard et Rembarre en Vendée

(Photo Monty Python).