De l'efficacité de la prière

 

 

Bien souvent, par la prière, on espère plier Dieu à nos courtes vues ou souhaits; et l'on se désole que Dieu ou ses Saints y restent sourds...

 

Or, la prière est avant tout élévation de l'homme vers Dieu. C'est dans la Contemplation que l'homme pourra s'ouvrir aux Grâces incessantes de Dieu et comprendre quelle est la Volonté de Dieu à son égard.

 

Car il s'agit bien de cela : comprendre quelle est la Volonté de Dieu à notre égard, et la comprenant l'accepter et l'accomplir, pour l'Amour de Dieu, sa plus grande Gloire , et le Salut de notre âme!

 

Cet héroïsme ne passe pas forcément par de grands actes, des conquêtes lointaines, ou la construction d'empires; mais par la sanctification de tous les petits actes de nos vies quotidiennes.

 

Personne ne choisit l'époque où il vit, mais il revient à chacun de choisir ce qu'il va faire de sa courte vie! Un moine avait affiché à l'entrée de sa cellule : " ici, on fait la Volonté de Dieu! ". Quelle prétention héroïque pour un aussi vaste domaine!

 

Nous aussi, efforçons nous de discerner et faire la Volonté de Dieu. Car le seul apostolat fécond est celui qui résulte d'un débordement de Grâce intérieure. La reconquête de notre âme marquera le début réel de la reconquête de notre environnement proche puis lointain, par irradiation spirituelle!

 

Bonne journée, Miles Christi!

 

 

Texte de Dom Eymerich, 28-11-2002.