LA MARSEILLAISE DES BLANCS

 

 

Allons, Armée des Catholiques,

Le jour de gloire est arrivé

Contre nous de la République

L'étendard sanglant est levé (bis)

Entendez-vous dans nos campagnes

Les cris impurs des scélérats

Qui viennent jusque dans nos bras

Prendre vos filles et vos femmes.

 

AUX ARMES, VENDEENS !

FORMEZ VOS BATAILLONS

MARCHEZ, MARCHEZ,

LE SANG DES BLEUS ROUGIRA NOS SILLONS.

 

Tremblez pervers et vous timides

La bourrée des deux partis

Tremblez, vos intrigues perfides

Vont enfin se mettre à prix (bis)

Tout est levé pour vous combattre

De Saint Jean d'Monts à Beaupréau

D'Angers à la ville d'Airvault

Nos gars ne veulent que se battre.

 

Chrétiens vrais fils de l'Eglise

Séparez de vos ennemis

La faiblesse à la peur soumise

Que verrez en pays conquis (bis)

Mais ces citoyens sanguinaires

Mais les adhérents de Camus

Ces prêtres jureurs et intrus

Cause de toutes nos misères.

 

 

Texte transmis par Vincent De Schuyteneer (VR) le 4-09-2001.

Note du Lieutenant : le fichier son accessible en cliquant sur le drapeau est issu d'un CD "les Chouans" que vous pouvez vous procurer au S.E.R.P. 6, rue de Beaune - 75007 Paris tel : 01 42 61 09 73