LES TEMPLIERS CE N’EST PAS FINI !

 

Message de FB, 24 octobre 2005 :

 

Bonjour à tous,

voici le message qui paraîtra dans le prochain Bulletin de l'Institut Louis XVII au sujet de la mauvaise fortune de notre ami Jacques Serre.

"le café du Roi.

situé idéalement à deux pas de la mairie de Paris, le Bar-Tabac des Templiers n'est pas un lieu commun.

C'est un endroit UNIQUE dans Paris, UNIQUE à notre époque. Pensez..

Ce café-tabac est le seul de la place à afficher clairement les convictions de son propriétaire Monsieur J.SERRE, profondément catholique et royaliste.

Dans ce lieu, entre deux consommations, vous rencontrerez le turfiste, le parieur habitué, les habitants du quartier qui viennent encore par amitié acheter des taxes accompagnés de cigarettes, et parfois, parfois seulement, au grand regret du propriétaire, quelques royalistes perdus, égarés et rarement habitués au lieu.

Alors me direz-vous? Eh bien! Monsieur Serre se voit contraint de vendre une partie de sa fabuleuse collection, passion d'une vie, des objets parfois uniques, tels que des effets personnels du Comte de Chambord, des bustes royaux, des objets religieux honorant Sainte-Jeanne d'Arc, des portraits, des faïences à l'effigie de nos rois et reines, une liste infinie d'objets tous plus attachants les uns que les autres.. Pas un espace de libre, tout est dévolu à Dieu et au Roi de France.

Mais la place de ces objets, n'est-elle pas là-bas près de celui qui, par amour et fidélité à Dieu et au Roi, les avait réunis pour les offrir à la vue de tous ?

Une visite et un soutien s'imposent à l'ultime gardien du phare ! n'attendons pas qu'il soit trop tard pour dire.. " si j'avais su.." ou " j'aurais pu prendre un café régulièrement et saluer le patron" .Par amitié, ou curiosité reprenez le temps d'une conversation autour d'un verre ou d'un simple café avec Monsieur Serre, vous ne serez pas déçu !


CE LIEU EST UNIQUE, il est une " ambassade Catholique et Royaliste "  au coeur de  Paris !


Bar Tabac des TEMPLIERS
35 rue de Rivoli
75004 Paris
Métro Hotel de Ville
tél 01 42 72 00 07"


amicalement,
Frederic

 

 

Message de Paul Turbier du 24-10-2005 après qu’Annelysdefrance ait proposé : « La soupe du Roi ne pourrait elle y établir son camp retranché ?? » et s’était vu répondre « Chère Anne, ce n'est que la vente à Drouot de certains objets aujourd'hui. M SERRE ne nous a pas dit qu'il allait fermer, je l'ai vu samedi, fort occupé, et nous a demander de repasser en semaine où il a davantage de temps.

Je ne suis pas sûr que l'installation de "la soupe du roi" soit une bonne aubaine pour lui. Il faut des clients qui consomment et payent bien.

En attendant, il vend beaucoup de petits bibelots , médailles, gravures, fleurs de lys... qui lui permettent de remplir sa caisse.

Comme écrivait un de nos VRgiens, "tout n'est pas perdu".

Bonne journée.

Claude »

Claude C. pense que l'installation de la Soupe du Roi au Templier ne serait peut-être pas opportune. En est-on sûr.

       D'abord, il ne s'agit pas d'y convier nos amis SdF, qui effectivement ne font pas (quoi qu'on pense) de dépenses somptuaires dans les estaminets, mais d'y tenir les assises périodiques du Bureau, ce qui ne serait pas sans effet sur le tiroir-caisse et qui ne causerait aucune charge d'exploitation particulière. La création de " Nos seigneurs les pauvres et les malades"  n'a pas eu lieu dans une autre ambiance que celle d'un troquet de gare. De plus, dans le métier de limonadier, aucun client n'est déterminant pour le compte d'exploitation mais tous sont de petis ruisseaux qui font les grandes rivières. De toute façon, si ça ne fait pas de bien, ça ne fera assurément pas de mal non plus.

    En tant que secrétaire Général de l'Association, je convoquerai la prochaine AGO dans ces vénérables lieux.

Paul T.

 

 

 

Message de la Mary-Poppin’s, 24-10-2005 :

Achetez votre objet, marquez le d'une petite étiquette à votre nom, et laissez le dans la vitrine qui l'abrite ! J. Serre vous délivrera sans peine votre preuve d'achat et votre titre de propriété.

C'est sa place !

Sauvons le lieu, et la collection !

 

A faire circuler !

Sauvons le lieu et la collection !