Le pélérinage du Prieuré St Jean-Eude

 

Message d'Espoir de la part de Mary Poppin's Transmis par Alain Texier, le 14-10-2002.

 

 

 

        J'espère que la journée  du 27 octobre à Versailles  où je serais sera aussi forte que celle d'hier à Lisieux, ou pour la première fois depuis 5 ans, le pèlerinage du Prieuré St Jean-Eude (Fraternité St Pie X) put officier à l'intérieur de la basilique après avoir été accueilli par le recteur de celle-ci...

 

 

 

   Ce fut un grand moment, récompense d'une bonne marche priante bien sympathique, et dont certains habitants de Lisieux qui nous ont croisé en procession se souviendront longtemps ... Certains se joignirent à la procession en ville, d'autres se découvrirent et se mirent à prier sur le passage du cortège, d'autres encore s'arrêtèrent pour simplement regarder, d'une manière curieuse parfois recueillie, notre joyeuse procession !

 

L'émotion intense de célébrer la Sainte Messe dans la Basilique fut briller les yeux de beaucoup... on vit même souvent les larmes arroser les joues...

 

2 heures 10 minutes de messe et le recteur de la basilique n'en croyait pas ses yeux ! Il regardait tantôt sa montre, tantôt l'assemblée... qui ne vit pas ses rangs s'éclaircir comme il peut le voir chaque dimanche... une foule fervente qui est présente jusqu'à la fin avec les enfants qui ne piaillent pas qui ne courent pas partout... mais prient !

 

   La Messe terminée... Les pèlerins reconnaissants viennent remercier le recteur. Et c'est là, pour lui, un grand moment de solitude... Ces pèlerins qui viennent de marcher depuis le matin, qui ont ensuite prié durant plus de deux heures dans la basilique.... viennent lui dire "Merci, Monseigneur"

respectueusement et marquer ainsi leur reconnaissance !

 

    Non, il n'en croit pas ses yeux, ce recteur, la basilique pleine jusqu'aux portes, plus de deux heures, les pèlerins qui viennent lui dirent merci, puis se dirigent vers les reliques de Sainte Thérèse et continuent à prier : ils en redemandent ! Grand moment de solitude pour cet homme qui devant tant de ferveur, autant de respect, ne doit plus bien savoir où il en est lui-même...

 

Et ce recteur fut assez mal à l'aise, mais aussi parfois paternel avec les Abbés de la Fraternité... les aidant parfois à régler un détail durant l'Office... Gageons, que sa conscience réveillera en lui certaines questions

: "Crois-je ?", "Où suis-je ?", "Suis-je bien un Enfant de Dieu ?" etc...

 

J'ai décidé de marquer le bonheur de cette Messe hier dans la Basilique, par l'envoi d'une simple de remerciement pour cet accueil qui ne fut pas chaleureux, mais qui fut ! Un tout simple "Merci de votre accueil dans la basilique ce samedi 12 octobre pour la Sainte Messe. Je n'y ajouterai rien, car tout le reste pourrait être interprété. Ce sera un merci de fond du coeur... sans aucune autre attente.

 

                                                   MARY