La République : nouveau constat d’échec

 

Paul Turbier ayant écrit le samedi 05 Novembre 2005 :

 

      «  Je trouve le monde royaliste bien silencieux par les temps qui courent au moment où la république subit de plein fouet les conséquences de son incompétence, de son imbécillité et de sa veulerie.

Que dit Monsieur le Comte ? Rien! Que dit M.le Duc ? Rien! Qui a lu les communiqués de la NAR, de l'IBM et autre organisations de soutien ? Personne car il n'en a pas été publié. Quelqu'un a-t-il des nouvelles de l'AR ? Qu'on m'en donne un résumé.

       Le non-gouvernement républicain qui non-gouverne notre Pays (initiale volontaire) minimise mal des évènements gravissimes. Il est incapable d'empêcher les lueurs des incendies d'être aperçues en tout lieux. Il a de plus en plus de mal à faire prendre les vessies de la rebellion pour des lanternes de l'incivilité. Plus gravement, il nous ment. L'un de ses principaux ministres, qui se révèle chaque jour plus matamore que combattant, déclare la guerre aux racailles mais, dans le même temps, envoie à ses préfets des circulaires de rappel à l'ordre pour l'application du regroupement familial et la régularisation d'immigrants illégaux.

     Ce serait le moment d'agiter un panache blanc.  Où est le panache blanc ? On en manque car celui de Louis ne serait pas vu par les partisans de Henri et celui d'Henri serait ignoré par les partisans de Louis. En 2005, le royalisme n'est guère plus attrayant que la république. On y est incapable d'union on s'y mange le nez dans des querelles de chapelle. »

Paul T. (amer)



Van Ommeslaeghe Pierre répond :

 

Bonjour,

justement, l'Alliance Royale diffuse aujourd'hui le communiqué qui suit.

 

La République : nouveau constat d’échec


L’Alliance Royale condamne les violences qui depuis plusieurs nuits transforment les cités de la région parisienne en champs de bataille où s’affrontent nos concitoyens.


Mais l’Alliance Royale dénonce fermement les politiques impuissants à rétablir une juste autorité et plus préoccupés à s’approprier les faits à des fins électorales en vue des prochaines présidentielles et méprisant ainsi toute la souffrance des victimes les plus faibles.


L’Alliance Royale réaffirme par ce nouveau constat d’échec, l’urgence de rétablir un état de droit soutenu par des institutions saines et dépourvues d’intérêts personnels au profit de l’unification de la France dans la paix et le respect de l’intérêt générale et des plus démunis.


L’Alliance Royale propose aux français une alternative durable en les invitant à repenser à l’avènement d’une autorité au-dessus des partis et dont la seule préoccupation est l’intégrité d’un gouvernement honnête à vouloir redonner à la France sa fierté de peuple responsable et prospère.


L’Alliance Royale incarne cette autorité en la personne d’un roi légitimement choisi pour exercer la charge d’arbitre au profit du bien commun au travers d’une justice libre de s’exercer sans pression d’intérêt individuelle ou de caste.

 
http://www.royaliste.org
http://www.alliance-royale.com