TOUS D’ACCORD

Message de Denis, 15-09-2003.

 

Beaucoup de royalistes semblent obsédés par l'idée de devoir être unis, penser la même chose tous ensemble et être d'accord sur tout, pour pouvoir alors seulement passer à l'action.

Et ça dure comme ça depuis des décennies.

 

La gauche, elle, a bien compris qu'il suffisait d'avoir un ennemi commun - ou plusieurs, mais en commun aussi - pour trouver des forces communes dans l'action.

 

A quel niveau de rien du tout devrons-nous être tombés pour nous apercevoir que nos divergences, différences irréconciliables, ne pèsent pour rien en comparaison de ce qui nous unit : nous sommes tous les ennemis de ceux qui font tout pour nous détruire. Point. Nul besoin ici de quoi que ce soit de compliqué.

 

Voulons-nous vivre ou mourir ?

Le reste, on aura le temps d'y penser si on survit.

 

Denis.

 

ps. Et puis je me souviens de ce vieux consultant américain qui me disait il y a quelques années alors que je geignais à propos d'une subalterne qui pourrissait le travail : "si un jour tu arrives à rassembler autour de toi toute une équipe qui pense totalement comme toi..... c'est que tu ne penses pas et que tu n'as pas d'opinion !" Pas si bête, le consultant ! :-)