Tous les humains sont égaux quelle que soit leur culture.

Sous entendu : toutes les cultures/religions/civilisations sont égales.

 

Oui, tous les humains, quels que soient leur culture, sont égaux, également enfants de Dieu. Cela dit, et dès leur naissance (et sans que la société, bouc émissaire de Rousseau, s'en soit encore mêlée), ils sont déjà inégaux : bébés sans défense tandis qu'il y a des humains adultes, filles ou garçons, beaux ou laids, brillamment intelligents ou démunis intellectuellement. Que s'y ajoute la différence des cultures et l'inégalité s'accroît. Car évidemment, ce n'est pas parce que tous les humains sont égaux comme enfants de Dieu que toutes les cultures se valent, ni qu'elles sont également respectables. Il est même des cultures, ou au moins des éléments culturels, que l'humanité a intérêt à voir éradiquer : le cannibalisme, la prostitution, l'inceste sont en certains temps et lieux rituels ; il n'en paraît pas moins souhaitable qu'ils soient éradiqués, tout comme les rites d'initiation sadiques ou la mutilation des filles et même la forme édulcorée de cette mutilation qu'est la burka ou le djihab.

 

Message d’Annelysdefrance, 10-01-2002.