Un petit bout de France...

 

Message de Denis (VR) 11-09-2003.

 

Je revenais d'Orly vendredi dernier...

Orlyval... R.E.R... et une envie soudainement irrépressible de descendre, arrivé à la station St-Michel / Notre-Dame.

Aucune raison précise ni réfléchie, vraiment.

Alors, j'obéis : je descends.

Contre toute attente, je ne rejoindrai pas les bureaux de ma société cet après-midi là.

Il fait beau, mes pas me dirigent évidemment vers Notre-Dame de Paris, à quelques mètres de moi.

J'entre.

J'avance, et découvre le panonceau annonçant que l'on va vénérer la Couronne d'Epines à 15 heures.

Il est 14 h 30. Je sais donc désormais pourquoi "on" m'a amené là.

 

Je demande "où" ça se passe, persuadé qu'on va m'orienter vers une obscure chapelle qui permettra à tout ça de se passer sans déranger les japonaises en short et les allemands en ventre.

Pas du tout, ce sera dans la nef. Ah ?

Quelques minutes après, la nef en question est noire de monde blanc, et les Chevaliers apportent les reliques, dont La Couronne.

 

Défilé de vénération...

 

La France de Saint-Louis est là.

Des "journalistes" de l'agence communiste chinoise Xinhua se perdent au milieu, ne sachant pas qu'ils pourraient y être sauvés. Ce sera pour une prochaine fois. Idem quelques "journalistes" d'un "grand quotidien national" dont on nous prévient qu'ils pourraient nous interroger à la sortie, et que ce que nous dirions "engagerait l'Eglise". Joli ! On devrait rappeler ça à quelques évêques aussi...

 

J'ai du mal à contenir mon émotion au milieu de ce trou dans l'espace-temps.

Lorsque je sortirai, je découvrirai qu'il a plu. Paris a été lavé, nettoyé, irrigué du Ciel. Momentanément.

 

Je ne m'en suis toujours pas remis.

La Couronne d'Epines est ainsi vénérée tous les premiers vendredi de chaque mois, à 15 heures.

 

Montjoie Saint Denis.

 

Denis.