Mon cher Richard, avec toi nous avons perdu notre bon druide.

Une bande de royalistes avait fait une neuvaine à Saint Jude. On m'a dit que tu étais parti réconcilié avec notre Seigneur. C'est ce qui peut arriver de mieux à un bon druide et à un vrai gentilhomme.

Hier soir nous fêtions plusieurs anniversaires, nous avons levé notre verre et nos bulles légères à ta nouvelle vie, c'est ce que tu aurais préféré que nous fassions.

Ce matin j'ai demandé à l'abbé Challan Belval de dire une messe à ton intention ce mardi. Avec deux messes, tu peux dormir sur tes deux oreilles, le voyage sera bon.

Arrivé là haut aide bien Marie et ceux qui t'aiment. Pense à nous aussi, le Patron t'écoutera certainement, les druides royalistes doivent être assez rares là bas pour susciter son intérêt.

 

Farewell Richard.

 

P.S. : ... j'oubliais, salue bien Serge de notre part.

 

 

 

 

Message du Lieutenant (VR), le 26 mai 2012.