« La différence entre lieutenant du royaume et régent »

Annelysdefrance, réponse à une question posée lors d’un échange:

 

Le roi désigne un personnage qui peut être un prince du sang ou non, comme lieutenant général, représentant la personne du roi, en général dans une ou plusieurs provinces, ou à la tête d'une ou plusieurs armées. Il peut, évidemment, le désigner pour l'ensemble du royaume, afin d'être simultanément "présent" en deux lieux différents. Le lieutenant général peut accomplir tous les actes qu'accomplirait le roi et qui sont désignés dans les lettres l'établissant dans sa charge, mais seulement ceux-là. Il est révocable "ad nutum".

En revanche, il y a régence dans deux cas :

- le roi adulte et vivant est absent du royaume, soit pour fait de guerre, soit par suite de captivité (Jean le Bon, François Ier). Il désigne la reine, le dauphin ou un autre prince pour être le "régent" du royaume en son absence. Le régent exerce tous les droits et prérogatives du roi et agit comme ferait le roi, sous réserve d'en rendre compte au roi à son retour. Louise de Savoie a ainsi été régente pour François Ier à l'armée, ainsi que pour François Ier prisonnier (d'autant qu'elle avait été désignée comme régence pendant l'absence du roi pour la guerre ooù le roi fut capturé). Henri II a également nommé Catherine de Médicis comme régente pendant certaines guerres. Charles V fut régent pendant la captivité de Jean le Bon.

- le roi étant mineur (moins de quatorze ans à partir du règne de Charles V) il est établi une régence, soit qu'elle ait été prévue par le roi défunt, soit qu'elle soit établie par le Conseil. C'est ainsi que Blanche de Castille fut régente pour Saint-Louis, Anne de Beaujeu pour son frère Charles VIII, Marie de Médicis pour Louis XIII, Anne d'Autriche pour Louis XIV, le duc d'Orléans pour Louis XV. Le régent ou la régente exerce les pouvoirs qu'exercerait le roi, à charge de lui rendre compte à sa majorité.

Amitiés

Anne