TACTIQUE QUOTIDIENNE.

Débat de janvier 2002

 

   ERIC REBAUD  10-01-02.

Bonjour et bonne année à tous les membres de la liste,

Je ne suis pas encore intervenu depuis mon retour sur la liste mais je suis tout cela attentivement et trouve certaines de vos discussions très riches. Cependant je me pose la question de savoir pourquoi il n'y a pas plus de projets concrets en circulation pour faire avancer la cause ?

Pourquoi par exemple des correspondants de VR, par régions, ne décident-ils pas d'actions telles que distributions de tracts, affichages, réunions avec intervenants de qualité, création d'autocollants choc, etc...Je suis peut-être naïf, mais, comment le peuple peut-il avancer vers un autre horizon que celui de la pensée unique, s'il n'a nulle part d'embellie intellectuelle ou spirituelle un peu lisible... Cette absence d'initiative dans ce sens est il volontaire ? Est-ce pour ne pas se calquer sur les façons de faire de mouvements "de gauche" ? Considérez vous cela comme trivial et voué à l'échec ? Veuillez considérer que je suis relativement récemment arrivé à une vision contre-révolutionnaire de l'histoire et que j'ai sans doute l' enthousiasme "du converti de fraîche date"...Mais tout de même, "eux", toutes ces courroies de démultiplication du progressisme mondialiste bêlant, ne s'en privent pas de faire savoir qu'ils existent...Bien sûr, ils ont toutes les tribunes et la lutte n'est pas égale . "Ils"" peuvent donc pavoiser ces baveux ignares et fiers de l'être ...mais, faute de tribunes, ne pourrions nous pas accumuler de petites actions simples mais bien visibles, par exemple donner la consigne de se procurer et de hisser simultanément en France, tous les Dimanches à la prime aube les armes de la France ou simplement la fleur de Lys à son balcon, à sa fenêtre, bien haut sur son toit, histoire de faire voir que tout le monde n'est pas aplati sous les couches de crasse eurotiques et quotidiennes ! Cela ferait peut-être tache d'huile...peut-être, simultanément à d'autres actions, petites, modestes mais répétées, cela ferait-il se lever un point d'interrogation dans les cervelles recuites de novlangue......et que c'est y joli dans un paysage une fleur de Lys qui flotte au vent léger du Bon Dieu ...

Pour ma part, j'ai retardé le plus possible mon contact personnel avec la piastre d'occupation, et je ne laisse pas passer un billet flambant neuf en le froissant d'abord copieusement et en l'agrémentant au stylo-bille, d'une petite sentence plaisante du genre : monnaie unique = pensée unique ou bien euro-zone = euro-zonards, euro = cheval de Troie du $... gros succès garanti en société !!

Etant très novice en informatique, je pense qu'un précédent message que j'avais cru envoyer à VR n'a pas du y parvenir : j'y demandais où je peux trouver un beau drapeau fleurdelisé à hisser sur le toit de mon moulin...Le Dimanche matin....

   Cordialement,                  

 ER.

             Revienne vite notre Roy en son Pays de France ! 

 

Paul Turbier    11-01-02.  

     Enfin un message d'un royaliste qui se sent des fourmis dans les jambes et qui nous ramène à plus d'un an en arrière lorsque le besoin d'action était très partagé.

    Tout ce que propose Eric B. est intéressant et peut se résumer en une courte phrase : "se montrer" au sens premier c'est à dire être "visiblement vu avec les yeux de la tête".

    Ce genre d'action est productif sous une condition : qu'elle mette en évidence une forte armée. Sinon le qualificatif péjoratif de groupuscule arrive et elle devient contre productive. J'ai déjà exposé ici ce qu'une expérience passée de "tracteur de marchés" m'avait enseigné. Si vous allez un samedi matin distribuer des tracts sur un marché et que vous pouvez faire avancer 5 ou 6 tracteurs de front parmi la foule et faire supporter ces tracteurs par quelques "veilleurs au grain", c'est gagné car c'est une démonstration de force. Mais si vous postez au coin d'une rue par un matin d'hiver, une petite dame frigorifiée qui tente de vendre l'Action Française (chose vue), c'est perdu, car c'est un aveu de faiblesse. Que voulez-vous, on ne prête qu'aux riches. Il faut atteindre une sorte de masse critique pour que les rendements oient bon et c'est peut-être faute de l'avoir atteint que les mouvement royalistes restent confinés.

   A titre individuel , il est possible et utile d'arborer des signes et je le fais pour ainsi dire en permanence. C'est alors une manifestation personnelle qui n'engage que soi. Beaucoup connaissent mes cravates et foulards, certains mes chaussettes et peu quelques autres pièces vestimentaires que je ne porte pas à la ville. Les accessoires fleurdelisés sont très aisés à se procurer.

    Ce qui est possible et probablement nécessaire est d'utiliser l'écrit. Quelques vexillorégiens y excellent et je m'y exerce. Les cibles sont nombreuses : les journaux, les forums, les personnalités politiques et une belle missive bien tournée, dans une langue de qualité, avec un brin d'humour (Ah! la belle arme!) fait toujours mouche quelque part.

    Cher Eric, demandez à Anne ses recettes.

Paul T. 

 

   ERIC REBAUD  11-01-02.

Merci Paul pour votre réponse.

Vous avez sans doute (hélas!) raison sur la question de la "forte armée", c'est "un détail" qui a son importance..................

Sur le plan individuel, mon idée du drapeau et des affichettes allait effectivement dans ce sens, pourquoi pas les chaussettes... mais ,à moins d'avoir des pantalons trop courts, cela reste assez discret...

Quand à écrire tous azimuts, je trouve cela excellent et je suis preneur des fameuses recettes (??) d' Anne à ce sujet, à condition qu'elle veuille bien me mettre au courrant...

                                        Cordialement à tous et vive le Roy !

ER.

 

Paul Turbier  12-01-02  

J'espère que ce message interressera Eric R

    Dans le bourg de Rambouillet, on commence à voir des papillons tricolores que posent ici et là les gens du FN. On voit tout de suite que c'est un travail d'habitués. Les affichettes sont très petites donc très peu chères et logeables quasiment partout. Elles ne comportent pas de texte mais s'identifient cependant sans ambiguïté. Comme elles sont nombreuses, leur nombre décourage les décolleurs . Du travail de pros. Ce genre d'opération est une application du principe "peu mais souvent et partout" qui requiert du monde et un bon quadrillage du territoire.

    Ce serait une bonne arme pour le royalisme malgré les zizanies internes car le message ainsi transmis est clair et ne devrait rebuter personne. Ce message dit simplement : " J'existe, je suis là " et pour le moment, il est bien suffisant.

    Histoire de situer les ordres de grandeurs, et sans nourrir d'illusions, faisons une revue de détail, en homme et en matériel.

    En hommes, il faut une escouade d'une trentaine de gaillards par département soit 6000 bras et autant de jambes de préférence pas trop usés. SdR considère que les "60 ans-qui-sont-dans-l'entourage-des-princes" sont cacochymes, mais il ne faudra pas faire la fine bouche et faire avec. A cet age-là je collais à tour de bras. De toute façon le recrutement n'est pas évident.

    En matériel : quasi rien pour fabriquer les matrices, mais en revanche une photocopieuse couleur est indispensable pour chaque escouade ainsi qu'un massicot. Je néglige d'évoquer le petit matériel, colle et pinceaux. Broutilles! Tout ça devrait se trouver.

    Mais surtout, il faudrait un chef pour coordonner la manoeuvre et surtout de surtout un Chef avec un "C" majuscule pour galvaniser les ardeurs. Alors là, mission impossible.

    Dommage.

     Mais l'horizon n'est pas totalement bouché et il reste des possibilités. Ce sera pour la prochaine fois.

Paul T. 

 

Chouanne, 13-01-02.

  "Ce message dit simplement : " J'existe, je suis là " et pour le moment, il est bien suffisant." 

Il s'agit bien d'un marquage de territoire et c 'est parfait.

Le must étant de les coller sur les arbres le long d'une nationale où personne ne peut s'arrêter pour les dégrader .

Le truc d'un ami qui colle , : avoir toujours dans son coffre un seau de colle à papier peint et un pinceau.

Amicalement

Chouanne 

 

   ERIC REBAUD  14-01-02.

Eh bien voilà des gens qui ont de bonnes idées...

C'est effectivement à ce type d'actions que je pense. Il ne devrait pas être impossible de trouver (une trentaine, hum...) vingtaine de colleurs/département...

D'autre part, s'il n'y a pas une équipe par département en simultané avec une parfaite synchronisation de l'ensemble, cela n'empêche pas de coller tout de même ce qui peut l'être... faisons ce qu'on peut avec ce qu'on a...

Et coller des fleurs de lys sur des neuros (billets), ou les passer directement à l'imprimante, non ? Peut-être créer une liste de multiples petites actions de ce type et surtout les mettre en pratique systématiquement là où nous sommes. La  pub ne procède pas autrement (avec d'autres moyens certes ) et on en constate l'efficacité.

 Entièrement d'accord avec Paul sur le fait de diffuser un  "message clair et qui ne rebute personne. Ce message dit simplement :"j'existe, je suis là" et pour le moment ,c'est bien suffisant ".

  Cordialement à tous et que vive le Roy !        ER.

 

Le Schtroumpf du Roi 14-01-02 :

"Et coller des fleurs de lys sur des neuros (billets), ou les passer directement à l'imprimante, non ?"

Il y avait été question tintemps un projet de directive européenne (ou de truc européen, peut être pas une directive) qui faisait de ça un délit grave passible de peines pas tout à fait anodines. J'avoue ne pas savoir ce qu'est devenu ce projet. Dans le doute, brûlez des euros, l'incendie volontaire ne semble plus coûter grand chose devant un tribunal :o)

Le schtroumpf du roi

 

Une autre voie d'action proposée par Frederic P. le 14-01-02 :

…et je lance un appel solennel aux conjurés, montrez vous bon sang de bois!Cet outil vous permet tout ! C'est très simple d'entrer sur le forum du Monde avec une identité bidon une adresse mail bidon. Si chacun des conjurés habitués de mettre des messages ici consacrait seulement 5 minutes du temps qu'il passe ici à venir montrer à l'extérieur qui nous sommes ,quelles idées nous défendons il y aurait un sacré bon travail de fait.

Je me bats avec quelques autres contre quelques dizaines de gauchistes attardés et je suis régulièrement censuré, mais je continue, je ne laisserai pas le terrain aux imbéciles, venez nous encourager, nous visiter, participer un peu.

Sortez un peu du bois de façon anonyme ,vous n'en mourrez pas!

Merci d'avance aux bonnes volontés